CHSCT

Le 11/01/2018
A la une

CSE : quelle est la procédure pour les expertises ?

Sauf en cas de risque grave et identifié, l'employeur n'a plus à financer que 80% des expertises qu'il prenait intégralement en charge auparavant. Au CSE de payer les 20% sur son budget de fonctionnement. Cela concerne notamment les expertises sur les conditions de travail. Le décret du 29 décembre a précisé le déroulement de l'expertise elle-même.

Le 09/01/2018
A la une

CSE : pour les entreprises de 300 salariés et plus, que doit contenir la BDES ?

Organisation, contenu, fonctionnement : la BDES, base de données économiques et sociales, peut désormais être négociée assez librement dans l'entreprise, ce qui peut jouer en défaveur des représentants du personnel du nouveau CSE – comité social et économique issu de la fusion des DP, CE et CHSCT. Le décret prévoit les dispositions supplétives. Détail du texte.

Le 09/01/2018
A la une

CSE : pour les entreprises de moins de 300 salariés, que doit contenir la BDES ?

Organisation, contenu, fonctionnement : la BDES, base de données économiques et sociales, peut désormais être négociée assez librement dans l'entreprise, ce qui peut jouer en défaveur des représentants du personnel du nouveau CSE – comité social et économique issu de la fusion des DP, CE et CHSCT. Le décret prévoit les dispositions supplétives. Détail du texte.

Le 08/01/2018
A la une

CSE : combien d'élus et d'heures pour cette nouvelle instance ?

Le décret publié le 30 décembre prévoit le nombre d'élus et les crédits d'heures du nouveau CSE, qui fusionne les IRP, dont le CHSCT. Comment les heures consacrées au comité social et économique seront-elles décomptées, reportées ou partagées ? Quid des salariés en forfait-jours ? Le détail du texte.

Réagir (2 commentaires)
Le 08/01/2018
A la une

CSE : quelles ressources sont prévues pour l'instance unique ?

Le nouveau comité social et économique vivra, comme l'ancien CE, sur deux subventions : le budget de fonctionnement et celui des activités sociales et culturelles. Auparavant, l'imperméabilité était absolue entre ces deux budgets. Désormais, l'excédent annuel de l'un peut servir à l'autre.

Le 19/12/2017
A la une

L'action en justice du CHSCT est encadrée dans le délai de consultation du CE

La Cour de cassation affirme que lorsque le CE et le CHSCT sont consultés sur un même projet, le CHSCT est lié par le délai de consultation du CE et son action en référé pour obtenir la communication de pièces supplémentaires est irrecevable dès lors qu'elle est engagée après la fin du délai de consultation du CE.

Le 18/12/2017
A la une

CHSCT : rappel de deux principes essentiels pour savoir combien de membres doivent être désignés

La Cour de cassation rappelle que le fonctionnement, la composition ou les pouvoirs du CHSCT ne peuvent faire l'objet que d'un accord collectif ou d'un usage. Elle rappelle également que l’effectif de l'entreprise, servant à déterminer le nombre de sièges, s'apprécie au jour de la désignation.

Le 11/12/2017
A la une

Désignation des membres du CHSCT : quatre jurisprudences récentes à connaître

Deux récents arrêts rappellent que la désignation du CHSCT est réservée au CE et aux DP et qu'il faut leur accord unanime pour que la désignation ne se déroule pas dans un même lieu et à la même date. Deux autres évoquent l'attribution des sièges réservés à l'encadrement et leur désignation par scrutin séparé.

Le 05/12/2017
A la une

Deux exemples d'expertises CHSCT justifiées : l'une pour risque grave, l'autre pour projet d'aménagement

Heures sup', manque d'effectifs, stress : le "risque grave" est reconnu. Suppression de postes avec reconversion des salariés : c'est un "projet important modifiant les conditions de travail". Dans les deux cas, l'expertise CHSCT est fondée.